_CHF3325-CO9-1

Une diction incisive, un instrument fruité et un aigu percutant

« La soprano suisse fait preuve d'une grande virtuosité dans les coloratures de la China, avec une diction incisive, un instrument fruité et un aigu percutant; elle impressionne également par la liberté de son jeu, et la qualité de sa prestation chorégraphique. »

 ResMusica, 17.10.2016

Irrésistible

« La soprano colorature d'Estelle Poscio (China) est particulièrement sollicitée dans l'aigu et l'élasticité, mais la jeune chanteuse déploie un tel abattage, en chant comme en danse, qu'elle s'avère irrésistible. »

 Diapason, 14.10.2016

Erstaunliche Elastizität und glasklare Höhe

« Jene zwei Solistinnen, die im Schauspieldirektor zwei rivalisierende Sängerzicken mimten, sind bereits eine Stufe weiter. Estelle Poscio besitzt eine überbordende komödiantische Bühnenpräsenz, ihr Sopran ist von erstaunlicher Elastizität und glasklarer Höhe. Gelingt es der 23-jährigen Schweizerin, ihre Energie in geordnete Bahnen zu lenken, werden wir sie in Zukunft wohl auf den großen Bühnen dieser Welt erleben. »

 Österreich Zeitung, 24.08.2013

Aisance stupéfiante dans les suraigus

« La Suissesse Estelle Poscio aligne avec une aisance stupéfiante les suraigus constamment exigés par la partition, pour un personnage dont l'écriture vocale ne cesse de rappeler celle de Lulu ; à cette facilité déconcertante se joint d'admirables compétences de danseuse. »

 Forum Opera, 14.10.2016

Brûle littéralement les planches 

« L'occasion de découvrir quelques perles que l'on a envie de suivre. Pour n'en citer que deux, [...] la soprano colorature, Estelle Poscio, non seulement chanteuse virtuose, mais actrice et danseuse qui brûle littéralement les planches dans le rôle de la fille de Venceslao. »

 Le Figaro, 17.10.2016

 Souplesse et panache remarquable

« Celle qui mérite la Standing Ovation, qu’on retienne son nom, qu’on court l’écouter, cette Estelle Poscio, dans le rôle de Morgana nous a régalés de trilles virtuoses, d’ornementations superbes avec une souplesse et un panache remarquable. »

Les Matinales d’Espace 2, Isabelle Carceles, 3.09.2012

Königin der schillernden Höhe

« Sie ist eines der grössten Talente, die ich je gehört habe – eine Königin der schillernden Höhen!»

Toni Gradsack in der Kronen Zeitung, 14.07.2013

Glanzleistung an Beweglichkeit und Ausdrucksfähigkeit

« Eine Glanzleistung an Beweglichkeit und Ausdrucksfähigkeit zeigte die Schweizerische Sopranistin Estelle Poscio. Ob Rezitative, Arioso und Gavotte […], stets bezauberte sie mit wundervollem Rubato und Raffungen des Tempos in feinsten Abstufungen sowie mit feiner Akzentuierung. Spitzentöne traf sie ohne zu forcieren. »

Emmerich Smola Förderpreis 2014, Die Rheinpfalz, 28.01.2014

Leichtigkeit und präziser Deklamation

« Die Sopranistin Estelle Poscio sang die drei Mallarmé-Lieder mit grosser Leichtigkeit und präziser Deklamation. Die Akustik des MaiHofs erwies sich für Kammermusik- und Ensemblewerke als ideal und kam besonders in diesem Stück fabelhaft zur Geltung. »

kulturteil.ch, 22.06.2015

Une musicalité presque miraculeuse pour ses vingt ans

« Elle est toute jeune et toute fine. L’anti-thèse absolue du cliché de la chanteuse d’opéra. Avec une musicalité et une finesse presque miraculeuse pour ses vingt ans, elle fait danser les notes de Mozart. Elle sait donner l’accent juste à la musique pour qu’elle prenne sens. Estelle Poscio est sans aucun doute le coup de cœur de ce Don Giovanni de Mozart, joué à la Ferme Asile par Ouverture Opéra. Elle interprète une Zerlina, paysanne convoitée par Don Juan, vive, aguicheuse, sensuelle. »

Le Journal culturel valaisan, 2.09.2010